En « coaching thérapeutique », tout part du client, de ses problématiques, de ses enjeux, mais je me permets de m’ouvrir et je n’hésite pas à échanger sur mes expériences personnelles, si telle est la volonté du client, évidemment.

Lorsque j’ai consulté des professionnels de la santé par le passé, ce qui m’a parfois manqué, c’est cette relation d’ouverture, de transparence et de complicité mutuelle. Je voulais donc offrir un service en adéquation avec la personne que je suis comme thérapeute, mais aussi en considérant le profil d’aidant avec lequel j’ai eu le plus d’affinités antérieurement.

Latest Posts